top of page

developpement social

Les objectifs sont :

• Finalité : créer du lien social

• Favoriser la rencontre

• Permettre à chacun de faire sa part et favoriser son pouvoir d’agi

• Faire société et non du social

Des actions à mettre en œuvre ou à revisiter :

•A l’extérieur du centre : Aller vers, être en lien avec les habitants, promouvoir les missions du centre social comme foyer d’initiatives des habitants

• A l’intérieur du centre : Aller vers, écoute active, permettre de passer de l’attente individuelle au projet collectif. L’activité comme moyen pour créer du lien

 Accueillir pour connaître les compétences et habiletés de l’acteur

•Favoriser les échanges, notamment de savoirs et de savoir-faire

• Promouvoir le collectif

• Favoriser la relation réciproque et équitable entre les acteurs

• Valoriser l’individu en ce qu’il peut apporter aux autres et agir dans les projets du centre

• Mettre en confiance pour être acteur au sein d’un collectif

 

Voici quelques actions qui ont été écrites par les salariés :

Ateliers sociolinguistiques

Action poursuivie

Référent : Agent de développement social

Objectifs spécifiques de l’action :

• Favoriser l’insertion sociale et professionnelle des personnes par une meilleure maîtrise de la langue française en développant des ateliers autour de la vie quotidienne.

• Construire avec les personnes souhaitant apprendre la langue française un accueil et suivi individualisé cohérent, en les orientant vers des ateliers adaptés ou en les réorientant vers d’autres types de formations au travers du partenariat avec le Pôle Linguistique de Proximité.

• Permettre aux personnes ayant des difficultés dans la maitrise de la langue française de participer à la vie du Centre Social, de favoriser leur investissement afin de renforcer les apprentissages dans différents projets collectifs. Soutenir la mise en relation avec d’autres groupes d’habitants en développant une dynamique d’actions transversales. Favoriser l’échange de savoirs.

 Présentation de l’action :

 • La priorité des ateliers sociolinguistiques est la communication orale. Toutefois, elle est complétée par un travail sur la relation entre action, parole et écriture afin que les participants soient rapidement en mesure de se débrouiller dans la vie de tous les jours.

• Des mises en situation et des sorties sont proposées régulièrement dans l’objectif de favoriser une réelle pratique de la langue et une bonne compréhension des fonctionnements de l’environnement social et professionnel. Les étapes sont les suivantes :

- Accueil personnalisé et individuel : échange et analyse des besoins avant l’inscription sur un atelier ou orientation vers d’autres partenaires

- Mise en place d’un carnet de route, dans lequel sont répertoriés les coordonnées de l’apprenant, les noms des bénévoles qui le suivent, les différentes étapes de l’apprentissage (évaluation du niveau dans les diverses tâches abordées : lecture, écriture, expression orale, savoir compter, se débrouiller dans la vie quotidienne, initiation à l’informatique), d’un calendrier, d’un contrat d’engagement, d’une feuille de présence et du planning des moments forts dans le centre social et le quartier.

- Constitution de groupes d’apprenants homogènes en fonction des acquis oraux et des besoins repérés. Le groupe est constitué de 12 personnes maximum. Assurer un minimum de 2 à 6 heures d’atelier par semaine par apprenant s’ils le souhaitent.

- Mise en place d’une vingtaine d’ateliers de deux heures sur l’ensemble de la semaine sur des créneaux horaires journée et soirée, permettant d’accueillir plus d’une centaine de personnes.

- Mise en place d’une équipe d’une trentaine de bénévoles, organisation en binômes pour permettre un meilleur encadrement des ateliers.

- Information sur les certifications et les diplômes linguistiques (TCF, DILF, DELF) afin d’encourager leur passation et leur réussite.

- Définition d’un calendrier de rencontres et de formations de l’équipe de bénévoles

- Participation à la dynamique de réseau « Pôle Linguistique du 9ème » afin de mener des actions communes, de mutualiser les compétences, de se référer à des didactiques communes par rapport à leur mission de socialisation, alphabétisation et enseignement du français, langue d’intégration.

- Mise en collectif à raison d’une fois par mois. Ces ateliers portent sur des sujets de la vie quotidienne, la santé, la prévention, les projets artistiques et culturels, le développement durable ou autre… Les sujets et le calendrier d’animation sont définis lors de la réunion de début de l’année. Ces ateliers sont proposés à l’ensemble des apprenants, animés par des bénévoles, des intervenants extérieurs (ex : Collectif Santé Duchère), des animateurs du centre social.

- Mise en place d’un examen blanc de fin d’année « les bravos » qui vise à valoriser les connaissances acquises par les apprenants au regard du DILF (version adaptée au CSS).

- Mise en place de sorties culturelles, spectacles, visites, cinéma. Participation à des projets collectifs.

- Accompagnement de projets d’habitants, soutien et mise en place d’ateliers initiés par les habitants

- Bilan et évaluation avec les bénévoles et les apprenants.

Ateliers d’échange de savoirs

Action revisitée

Référent : Agent développement social

Objectifs spécifiques de l’action :

• Permettre à chacun de développer le potentiel qui est en lui, valoriser ses savoirs.

• Transmettre ses savoirs-être en lien avec les autres.

• Changer son rapport à l’apprentissage.

Présentation de l’action :

• Au moment de l’accueil d’un nouvel usager, nous repérons son besoin, lui présentons le centre et le fonctionnement d’échange participatif

• Création de conditions pour que chacun s’exprime, réfléchisse à ce qu’il peut donner et recevoir 

• Point sur les ressources de chacun

• Organisation de rencontre.

• Accompagnement de l’organisation des actions et ateliers.

• Prévoir des « semaines de l’échange » :

- Sur chaque activité, les participants proposent un savoir-faire à partager.

- Les animateurs référents de chaque groupe sont présents.

- Valorisation et retour des échanges par des outils de communication.

Les Tables à Palabres

Action nouvelle

Référent : Coordinatrice collectifs habitants

Partenaires : Partenaires locaux & Experts de la thématique

Objectifs spécifiques de l’action :

• Proposer des temps d’échange et de débat pour que les habitants puissent exprimer et répondre à leurs préoccupations du quotidien

• Faire de ce temps un moment convivial autour d’un repas

Présentation de l’action :

• Partir d’une demande des habitants ou d’un constat fait pour le choix du thème

• Impliquer les habitants

• Trouver une date

• Rechercher les experts sur la thématique

• Communiquer, diffuser le débat

• Préparer l’animation

• Après le temps de débat, faire un bilan

bottom of page